Le ventre de Paris

le-ventre-de-paris-1245

L’histoire

C’est dans les Halles centrales de Paris récemment construites par Baltard que Zola situe le troisième épisode des Rougon Macquart.
Après  » la course aux millions  » décrite dans la Curée, ce sera la fête breughelienne du Ventre de Paris, sa foule fiévreuse, tourbillonnante et bigarrée, ses amoncellements de victuailles, ses flamboiements de couleurs, ses odeurs puissantes de fermes, de jardins et de marées. Florent, arrêté par erreur après le coup d’Etat du 2 décembre 1851, s’est évadé du bagne de Cayenne après 7 ans d’épreuves.
Il retrouve à Paris son demi-frère qui, marié à la belle Lisa Macquart fait prospérer l’opulente charcuterie Quenu Gradelle. Mais la place de Florent est-elle à leurs côtés ? A-t-il renoncé à ses rêves de justice ? Car si l’Empire a su procurer au  » ventre boutiquier, au ventre de l’honnête moyenne,… le consentement large et solide de la bête broyant le foin au râtelier « , il n’a guère contenté les affamés.

♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠

Mon avis

Ce que j’apprécie énormément chez Zola, c’est cette sorte de journalisme romanesque.  Un journalisme empreint d’un très grand réalisme. Les descriptions des Halles sont prenantes et nous transportent littéralement.

Mais surtout, ce que j’adore chez Zola, c’est cette critique des « grands », de cette petite bourgeoisie qui dénigre les petits. J’ai retrouvé tout ce que j’avais adoré dans Germinal (qui reste le Zola de référence pour moi). Alors oui, c’est un classique avec tous les « inconvénients ». Cependant, la plume classique n’enlève rien à la pertinence de son message…

♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠

Bonus

Ce livre était dans ma PAL depuis… Au moins ça… Pourquoi ? Je ne serais dire. C’est comme quand on empile des choses dans son bureau, on oublie ce qu’il y a tout au fond. Puis un jour, on retombe dessus et on se dit « ah oui »

Je valide donc mon thème 1 du Challenge Destockage de PAL en duo !

J’ai hâte de pouvoir commencer ma lecture pour le doublage des points !!!!

destockage-pal-duo-an-2-600x268

Le cas Malaussène, Tome 1

couv16257146

L’histoire

« Ma plus jeune soeur Verdun est née toute hurlante dans La Fée Carabine, mon neveu C’est Un Ange est né orphelin dans La petite marchande de prose, mon fils Monsieur Malaussène est né de deux mères dans le roman qui porte son nom, ma nièce Maracuja est née de deux pères dans Aux fruits de la passion.
Les voici adultes dans un monde on ne peut plus explosif, où ça mitraille à tout va, où l’on kidnappe l’affairiste Georges Lapietà, où Police et Justice marchent la main dans la main sans perdre une occasion de se faire des croche-pieds, où la Reine Zabo, éditrice avisée, règne sur un cheptel d’écrivains addicts à la vérité vraie quand tout le monde ment à tout le monde. Tout le monde sauf moi, bien sûr. Moi, pour ne pas changer, je morfle ». Benjamin Malaussène.

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Mon avis

Quel plaisir de retrouver la famille Malaussène ! Non que je sois restée sur ma faim après le dernier tome des aventures de Benjamin et de sa famille. Mais bon.

Benjamin a vieilli et les enfants ont, malheureusement, grandi. Beaucoup de choses ont changé… Sauf la propension qu’a la famille à se mettre dans des situations dont elle seule a le secret.

Tout est là, rien ne manque. Toute la magie des anciens tomes est là de nouveau. Les jeux de mots, l’humour, la tendresse.  Bon, par contre, gros carton ROUGE pour le devenir de la justice. Oui amis greffiers, j’ai la tristesse de vous annoncer notre disparition pour cause de coupes budgétaires. RIP…

Pour autant, j’ai été déçue. Déçue parce que c’est trop court. Déçue parce que pour la 1ere fois, Pennac divise en tomes. La conséquence en est que le livre est un peu long à démarrer et s’arrête net là ça commence à devenir intéressant. Alors on se doute que le reste viendra dans le prochain tome. Mais qu’est ce que c’est frustrant d’attendre !!!!!!

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Bonus

Je viens de valider mon dernier thème du challenge du Défi des 4 as !

Les trèfles au taquet !!!!!!!

4-as

Mort sur la Jogne

couv22497270.jpg

L’histoire :

Avril 1762. Un cadavre est repêché dans la Jogne. C’est un notable qui est décédé. On conclut à un malheureux accident. Mais des voix s’élèvent…2 jours plus tard, sa femme accouche d’un mort né et décède en couches.

Paris 1782. Célestin s’attend à participer à une fête grandiose. Sa grand-mère, craignant pour sa sécurité, l’envoie en Suisse, sur les terres de ses parents qui ont séjourné Féguières, au bord de la Jorgne, et qui ont connu Jacques Aragnin, le mort de la Jogne.

 

Mon avis :

Quel plaisir de retrouver Antoinette ! Je la remercie d’ailleurs très chaleureusement de m’avoir fait l’honneur de me donner à lire son 2nd roman.

J’avais tout simplement adoré Tanao. Ca se confirme avec ce livre. Antoinette Bourquenoud mérite d’être lue.

Là, on change énormément d’univers : une morte suspecte, des complots, de la suspicion, une quête de soi et de ses origines.  Mais on retrouve dans la description des paysages, toute la poésie de l’auteure, Les sublimes illustrations de Corentin Meige apportent un petit plus non négligeable. On croirait presque que ce sont les dessins de Célestin…

Les courts chapitres et la plume très fluide rendent cette lecture très addictive malgré un démarrage un peu lent à mon goût (mais c’est qu’elle chipotte en plus!!!!). L’intrigue est très prenante et on veut savoir… Malgré le récit un peu court, Antoinette Bourquenoud a réussi le pari ne nous faire nous attacher à tous les personnages (bon, sauf un mais si je vous dévoile lequel, il n’y aura plus de suspens).

Bref, je vous conseille cette lecture ++++

Bonus :

Avec cette lecture, je valide 2 challenges : -l’option 1 du Challenge des 4 As

– thème 2 du Challenge Destockage de PAL en duo

 

 

 

Felix Funicello et le miracle des nichons

9782714468871

L’histoire

Felix a 10 ans, dans les Etats-Unis des années 1960. Il nous livre ses petits souvenirs d’enfance. Ses doutes, ses peurs, ses questions et ses bêtises…

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Mon avis

La bouille du petit garçon et le titre m’ont fait choisir cette lecture (bon, je l’avoue aussi, le prénom m’a influencé également)

C’est frais, c’est plaisant, c’est léger. Tout comme les souvenirs d’enfance. Le style de l’auteur est presque enfantin mais tellement poétique. Il dépeint parfaitement ce qui peut se passer dans la petite tête d’un enfant de 10 ans. Et la scène du spectacle de Noël est tout simplement magnifique.

En revanche, par moments, je dois dire que je me suis ennuyée. Tout s’enchaîne sans trop de logique. On a un fratras de souvenirs sans cohérence ce qui fait qu’on décroche un peu. Mais, je pense que c’est un parti pris de l’auteur qui veut vraiment coller à l’esprit enfantin du récit. Un peu comme si Felix écrivait son journal intime en quelque sorte…

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Bonus

Vous vous souvenez du challenge des 4 as ? Notre équipe, les ♣, ont gagné la première session. Et, avec Dup, Kyradieuse et No6288 on va tout mettre en oeuvre pour gagner la 2ème session !

Go ! Go  ! Go !

4-as

Les livres exquis

book-1361

L’histoire

Chloé est mariée et a deux enfants. Elle se laisse un peu aller. Son mari est souvent absent, voire même trop souvent absent. Lui, il s’en moque que Chloé reste à la maison. Bien au contraire : il veut qu’elle reste à la maison. Mais Chloé veut sortir de son train train quotidien en retrouvant du travail. Aussi décide-t-elle de postuler pour un CDD de serveur dans un café littéraire. Elle ne se doutait pas que ce travail allait bouleverser tous les pans de sa vie.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Mon avis

Je vais tenter d’être objective vu que je « connais » l’auteur par le biais d’un forum. 

Franchement, c’est un petit roman beaucoup beaucoup trop court. Tellement court que je trouve que l’intrigue est trop vite dévoilée. Je me suis tellement laissée prendre par les personnages, la vie de Chloé, sa relation avec David que je ne voulais plus lâcher ce livre.

La plume de Fanny est actuelle, claire, précise pas du tout pompeuse, sans prétention et surtout très addictive. Tout coule de source et ça se lit vite. C’est un roman qui se fait se sentir bien ensuite et qui donne la pêche. C’est bourré d’un optimisme débordant sans pour autant être candide et guimauve.

Les thèmes sont universels et actuels. De fait, on s’identifie assez rapidement à Chloé qui décide de se prendre en main et de changer sa vie.

J’ai hâte de lire un nouveau livre de cette jeune auteure (en tout impartialité et objectivité bien sûr 😉 )

Les Lames du Cardinal

telechargement

L’histoire

Paris, 1633. Les dragons menacent le royaume.
Surgis de la nuit des temps, ils sont décidés à restaurer leur règne absolu. Usant de sorcellerie, ils ont pris apparence humain et créé une puissante société secrète, la Griffe noire, qui conspire dans les plus grandes cours royales d’Europe.
Pour déjouer leurs complots, Richelieu dispose d’une compagnie d’aventuriers et de duellistes rivalisant de courage, d’élégance et d’astuce. Des hommes et une femme aux talents exceptionnels, prêts à braver tous les dangers et à risquer leur vie pour la Couronne: les Lames du Cardinal !

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Mon avis

La fantasy, je ne connaissais pas du tout. Mais comme j’ai bien faire de nouvelles découvertes, lorsque Dup m’a conseillé ce livre, je l’ai suivi les yeux fermés.

Et je n’ai été déçue du tout. J’ai eu plaisir de retrouver une âme identique aux romans de Dumas. Moi qui adore les romans de cape et d’épées, j’ai été comblée. Et la fantasy est par petites pointes largement suffisantes pour titiller la curiosité sans forcément dégoûter les personnes. En revanche l’intrigue tarde à se mettre en place (je pense que c’est dû au fait que le livre est assez long) même si l’auteur ménage très bien le suspens. Et il y a pas mal de personnages. Par moments, j’ai eu du mal à deviner qui étaient les gentils des méchants (d’ailleurs, la fin nous réserve une sacrée surprise). Et du coup, l’auteur passe assez vite sur les caractéristiques des personnages mais cela ne nous empêche pas de nous attacher assez vite à eux.

La plume de l’auteur est très fluide ce qui rend la lecture très facile. Il maîtrise parfaitement les descriptions qui ne sont pas trop redondantes et ennuyantes. J’ai pris plaisir à me balader dans ce Paris du 17ème siècle.

Ce fut une très belle découverte qui me pousse à découvrir un peu plus de roman fantasy.

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Bonus

Tadam !!!!! Avec cette lecture, j’ai terminé ma part pour l’équipe trèfles dans le cadre du challenge des 4 As.

Rendez-vous le 1er mars pour la suite des événements !

4-as

Le livre des Baltimore

51p4sqzbl-_sx343_bo1204203200_

L’histoire :♣

Jusqu’au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair. Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l’auteur de La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey. Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d’une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne. Huit ans après le Drame, c’est l’histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu’en février 2012, il quitte l’hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s’atteler à son prochain roman. Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu’il éprouva jadis pour cette famille de l’Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s’effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu’au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu’est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Mon avis :

J’avais dévoré La Vérité sur l’affaire Harry Quebert qui racontait l’histoire de Marcus, jeune écrivain à succès en mal d’inspiration pour son prochain livre.

Ici, on le retrouve replongeant dans ses souvenirs d’enfance et l’histoire de sa famille pour nous raconter le Drame.

J’ai été un peu moins enchantée que par la Vérité sur l’affaire Harry Quebert. J’ai trouvé que l’auteur ménageait un peu trop le suspens… Et la conséquence en sont des redondances et une certaine stagnation de l’intrigue. On se demande à chaque fois quand sera révélé le Drame. On croit qu’on y est mais un autre drame se produit (bon, je vous rassure, on sait ce qu’est ce Drame)

Et c’est réellement dommage parce que la plume de l’auteur séduit. Il manie à la perfection les arcanes des secrets de famille, ceux qu’on sait mais qu’on ne dit pas, ceux qu’on ne découvre que sur le tard, ceux dont certains sont au courant mais pas d’autres. Il arrive à nous faire nous attacher à tous les personnages (hormis Luke bien entendu). Mais, pour moi, il y a un peu trop de clichés, un peu trop de facilités par moments pour en faire un roman à la hauteur de la Vérité sur l’affaire Harry Quebert.

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Bonus :

Avec cette lecture, je valide mon option 2 du challenge le défi des 4 as, pour l’équipe trèfles !

On est en avance sur les points suite à la 1ère session. On doit continuer comme cela ! J’en fais une affaire personnelle !

4-as