Damné (tome 4)

téléchargement (8)

L’histoire

Prisonnier et profondément abattu, Gondemar est amené vers Carcassonne dans un convoi dirigé par Alain de Pierrepont et le demi-frère de Simon de Montfort, Guillaume des Barres. En chemin, un templier qui croise sa route remet à Gondemar un message signé par le Cancellarius Maximus qui lui ordonne de remettre la première part de la Vérité à Montfort. Quelques jours plus tard, le même homme tente de l’assassiner pendant une embuscade. Gondemar ne comprend pas à quel jeu il peut bien jouer, mais la situation lui fait réaliser que la Vérité ne doit pas être abandonnée sans combattre.

Mon avis

Frustrée que j’étais d’avoir oublié de charger le 4ème tome sur ma liseuse, vous vous doutez bien que j’avais hâte de lire le dernier tome de la saga Damné. Je voulais savoir ce qui allait se passer pour Gondemar, Pernelle et Ugolin.

Je dois dire que ce dernier tome m’a laissé un peu sur ma faim. Je n’ai pas retrouvé le même enthousiasme que pour les 3 autres tomes. Peut être un peu d’essoufflement de la part de l’auteur.

Pendant une bonne première moitié du roman, on retrouve un Gondemar abattu, voire un peu trop abattu. Ce n’est que « ouin ouin, j’ai tout râté. Je ne verrai plus Cécile. Ouin ouin ». Et là, tu as juste envie de le secouer ce Gondemar et de lui crier

tenor

Bordayl!

Bref ! Rassurez vous, il se les sort du c***, heureusement aidé par ses copains et ses « ennemis ». Et on attaque une 2eme partie un peu plus punchy ! Enfin de l’action. Par rapport aux 3 autres tomes où l’action ne s’arrête jamais, c’était pas du luxe.

En revanche, ce qu’il y a de bien avec l’auteur, c’est sa propension à nous sortir de sacrées surprises qui font qu’on tombe des nues. Jamais je me serais attendu à cela. La Vérité est désormais ailleurs…

Moi qui n’aime pas trop le Moyen-Age, je dois avouer que la lecture de cette saga m’a grandement réconcilié avec cette période de l’histoire, moins obscure qu’on veut nous le faire croire. Si vous voulez changer d’avis sur cette période, lisez cette saga. Mais je vous aurais prévenu… C’est addictif !

 

Publicités

Prix littéraire mon histoire du soir

Encore un petit défi pour moi avec ma participation au prix littéraire organisé par Au Féminin avec Soupline.

Le principe : écrire une histoire (ou 2 ou 3 ou plus si affinités) portant sur un de ces thèmes :

  • Nature : Ce soir nos rêves partent en voyage. A l’aventure !
  •  Famille : Parce que les vrais super héros sont les gens qu’on aime, non ?
  • Douceur : Une histoire du soir qu’on se chuchote en se serrant fort…

J’ai décidé de participer, avec l’histoire du Vent amoureux.

Si l’envie vous en dit, je vous invite à lire ma petite histoire, a voté (si vous avez bien apprécié bien sûr) et surtout à me dire ce que vous en avez pensé. J’accepte toutes les critiques, même négatives 😉

C’est ici

Bilan 2017

Le 31 décembre, jour propice à faire la fête

giphy.gif

Mais également l’heure des bilans.

Cette année, j’ai lu 32 livres soit 13.325 pages (sans compter les jugements, dédicace à l’homme qui a sorti cette blague). C’est un peu moins que l’année dernière mais on reste dans ma moyenne.

Je vais vous la faire manière cérémonie des Oscar en moins pompeux et moins long vu que vous n’aurez que les gagnants.

Dans la catégories coups de coeur 2017

 

Dans la catégorie « mais comment j’ai fait pour lire cela ? » 2017

9782253177548-T

Dans la catégorie « belle surprise/belle découverte » 2017

book-1361

Dans la catégorie « belle rencontre malgré l’attente mais ça valait le coup parce qu’elle est vraiment super sympa et ça aurait été bête de passer à côté de cette rencontre » 2017

23794746_10155790052609326_7927058834142402936_n

 

Voilà voilà.

L’année 2018 s’annonce riche en défis lecture. J’espère m’y tenir !

Et belle année 2018 à vous !!!!!!

 

 

 

Miss Peregrine et les enfants particuliers (Tome2)

51ajhh0p2xl

L’histoire

Attention, si vous n’avez pas lu le 1er tome, ne lisez pas ce résumé !!!!!

Jacob, Emma et les autres enfants particuliers ont réussi à s’échapper de leur île et sont sur des frêles esquifs bien décidés à sauver Miss Peregrine qui ne retrouve plus sa forme humaine. Mais les Estres sont sur leurs trousses.

Mon avis

Toujours aussi addictif, j’ai lu ce tome en une journée (ok, j’étais en vacances donc ça aide encore plus).

On pouvait reprocher à ce tome certaines longueurs. Au contraire, je l’ai trouvé comme étant un tome de transition préparant un dernier tome que j’espère explosif.

Les enfants se transcendent et leur caractère s’affirme. Chacun arrive à tirer son épingle du jeu si bien que tous ont un rôle important dans cette intrigue (mention spéciale pour Hugh).

J’avoue que ça m’a fait du bien que tout ne tourne plus exclusivement autour de Jacob. Je commençais à me lasser de ses jérémiades.

J’ai beaucoup apprécié le fait de rencontrer d’autres enfants particuliers dont certains s’ignorent encore. Les errements sur le fait de vouloir les aider ou continuer leur lutte étaient assez intéressants.

Et le final… De quoi laisser imaginer une fin terrible.

Miss Peregrine et les enfants particuliers (Tome1)

51ajhh0p2xl

4éme de couverture

Jacob est un ado comme les autres, excepté qu’il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d’enfants qu’il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu’il lui contait sur eux étaient-elles vraies? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ?
Tout s’accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu’à suivre les dernières instructions qu’a murmuré son grand-père avant de rendre son dernier souffle…

Mon avis

Attention, grosse révélation : je crois que je commence à aimer la fantaisy. Alors oui, il y a eu Harry Potter (mais qui n’aime pas Harry Potter). Mais là, j’ai été de suite happée par l’histoire (livre lu en 2 jours, même si je suis en vacances) de Jacob. L’ambiance s’installe de suite et cette ambiance angoissante et oppressante ne nous quitte plus tout le temps de ce 1er tome. Les seules bouffées d’oxygène sont les passages à la pension de Miss Peregrine. Abe avait raison : si ce n’est pas le Paradis, ça y ressemble fortement.

On s’attache à tous les personnages : Jacob bien sûr mais également tous les enfants particuliers. Comment ne pas craquer face à leur particularité, leur innocence mais également face à leur détermination pour sauver leur espèce.

Alors oui, on peut reprocher une fin un peu abrupte. Mais il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un 1er tome d’une trilogie. Je dois dire que malgré tout, l’intrigue s’installe très rapidement et on sait très vite quel sera le combat de Jacob, Miss Peregrine et des enfants particuliers.

Une fois fini, je n’avais qu’une seule envie : me plonger dans le tome 2.

Bonus

Avec cette lecture, les treflous continuent le challenge des 4 as. Je devais faire une lecture commune. Si vous voulez lire l’avis de Dup, c’est ici !

4-as

La maison bleu horizon

couv3616888.jpg

L’histoire

Alan est chasseur de fantômes. Pas comme SOS fantômes non plus. Il aime mener des enquêtes dans des lieux hantés. A la suite d’une interview donnée à la radio, il est contacté par Hélène dont la maison subit des attaques de fantômes. Au début, il va y aller juste pour voir et tenter de rassurer Hélène et ses enfants. Mais ce qu’il va vivre va mettre à mal toutes ses certitudes…

 

Mon avis

Mue par une curiosité relative au lieu où se déroule l’intrigue (Villers-Bretonneux, pas très loin de chez moi) et par les thèmes (paranormal et Première Guerre Mondiale) j’ai décidé de postuler pour ce partenariat.

Je remercie les éditions Taurnada et Livraddict de m’avoir sélectionnée.

Quand on habite dans une région particulièrement touchée par la Grande Guerre, quand vos alentours en portent encore les stigmates, on ne peut être que réceptif à cette histoire. Car au délà de l’aspect paranormal (j’y reviendrai par la suite), c’est l’aspect historique qui m’a particulièrement plu. Cette histoire de soldat, fusillé pour « l’exemple », fait écho aux Martyrs du Vingré. J’ai beaucoup apprécié les références historiques très justes et parfaitement documentées.

Mais au délà de cela, j’ai dévoré ce livre. Dès les toutes premières pages, j’ai été happée par l’intrigue. J’ai eu du mal à le lâcher. Le rythme est particulièrement prenant. On a envie de savoir ce que cache cette maison et ces fantômes. On veut savoir. On se tâte en même temps qu’Alan.

Les personnages sont tout à la fois intriguants (Mélanie et Thomas), attachants (Hélène et Peggy), flippants (les fantômes : Joseph, la « demoiselle en pleurs » -je ne vous dirais pas qui c’est pour ne pas spoiler). L’auteur a su parfaitement dépeindre leurs peurs, leurs angoisses, leurs désillusions. Avec eux, j’ai tremblé. Mais j’ai aussi été très émue sur la fin que j’ai trouvée absolument magnifique.

Et cette ambiance… Un mélange du film Les autres et des Hauts des Hurlevents. Angoissante, oppressante. On se sentirait presque dans cette maison. Mon seul regret dans cette lecture aura été de l’avoir lu maintenant. Un petit conseil si vous voulez lire ce livre : faites le un soir d’hiver pendant une bonne tempête. Trouillomètre à zéro garanti !

Bilan 2016

Eh oui, c’est le dernier jour de l’année. D’habitude, je ne fais pas de petits bilans. Trop fastidieux à faire.

Mais une fonction sur Livraddict me facilite grandement la tâche  : la fonction « stats »

Donc, pour 2016 j’ai

Lu : 40 livres

Soit : 16.321 pages

Soit… Non, je ne compterai pas les mots

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

J’ai vibré pour

Le confident

Tanao et le couple de la Brume

Beloved

Le chant du Rossignol

Je m’appelle Léon

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

C’était « ouais, j’ai lu mais bon »

La saga After

Gatsby le Magnifique

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Dans la catégorie « ça se confirme : j’aime beaucoup cet auteur »

Eric Emmanuel Schmitt (sans surprise ^^)

Ken Follet

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Alors, maintenant, passons aux traditionnels voeux : je vous souhaite une très belle année 2017. Elle ne peut être que bonne vu que 2017 rime avec « raclette », « bronzette » et pleins d’autres mots dont certains ne sont pas très prononçables sur un blog

10437710-bonne-annee-2017-exemples-de-message-texte-sms-et-citation-de-meilleurs-voeux-2017