Les livres exquis

book-1361

L’histoire

Chloé est mariée et a deux enfants. Elle se laisse un peu aller. Son mari est souvent absent, voire même trop souvent absent. Lui, il s’en moque que Chloé reste à la maison. Bien au contraire : il veut qu’elle reste à la maison. Mais Chloé veut sortir de son train train quotidien en retrouvant du travail. Aussi décide-t-elle de postuler pour un CDD de serveur dans un café littéraire. Elle ne se doutait pas que ce travail allait bouleverser tous les pans de sa vie.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Mon avis

Je vais tenter d’être objective vu que je « connais » l’auteur par le biais d’un forum. 

Franchement, c’est un petit roman beaucoup beaucoup trop court. Tellement court que je trouve que l’intrigue est trop vite dévoilée. Je me suis tellement laissée prendre par les personnages, la vie de Chloé, sa relation avec David que je ne voulais plus lâcher ce livre.

La plume de Fanny est actuelle, claire, précise pas du tout pompeuse, sans prétention et surtout très addictive. Tout coule de source et ça se lit vite. C’est un roman qui se fait se sentir bien ensuite et qui donne la pêche. C’est bourré d’un optimisme débordant sans pour autant être candide et guimauve.

Les thèmes sont universels et actuels. De fait, on s’identifie assez rapidement à Chloé qui décide de se prendre en main et de changer sa vie.

J’ai hâte de lire un nouveau livre de cette jeune auteure (en tout impartialité et objectivité bien sûr 😉 )

Les Lames du Cardinal

telechargement

L’histoire

Paris, 1633. Les dragons menacent le royaume.
Surgis de la nuit des temps, ils sont décidés à restaurer leur règne absolu. Usant de sorcellerie, ils ont pris apparence humain et créé une puissante société secrète, la Griffe noire, qui conspire dans les plus grandes cours royales d’Europe.
Pour déjouer leurs complots, Richelieu dispose d’une compagnie d’aventuriers et de duellistes rivalisant de courage, d’élégance et d’astuce. Des hommes et une femme aux talents exceptionnels, prêts à braver tous les dangers et à risquer leur vie pour la Couronne: les Lames du Cardinal !

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Mon avis

La fantasy, je ne connaissais pas du tout. Mais comme j’ai bien faire de nouvelles découvertes, lorsque Dup m’a conseillé ce livre, je l’ai suivi les yeux fermés.

Et je n’ai été déçue du tout. J’ai eu plaisir de retrouver une âme identique aux romans de Dumas. Moi qui adore les romans de cape et d’épées, j’ai été comblée. Et la fantasy est par petites pointes largement suffisantes pour titiller la curiosité sans forcément dégoûter les personnes. En revanche l’intrigue tarde à se mettre en place (je pense que c’est dû au fait que le livre est assez long) même si l’auteur ménage très bien le suspens. Et il y a pas mal de personnages. Par moments, j’ai eu du mal à deviner qui étaient les gentils des méchants (d’ailleurs, la fin nous réserve une sacrée surprise). Et du coup, l’auteur passe assez vite sur les caractéristiques des personnages mais cela ne nous empêche pas de nous attacher assez vite à eux.

La plume de l’auteur est très fluide ce qui rend la lecture très facile. Il maîtrise parfaitement les descriptions qui ne sont pas trop redondantes et ennuyantes. J’ai pris plaisir à me balader dans ce Paris du 17ème siècle.

Ce fut une très belle découverte qui me pousse à découvrir un peu plus de roman fantasy.

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Bonus

Tadam !!!!! Avec cette lecture, j’ai terminé ma part pour l’équipe trèfles dans le cadre du challenge des 4 As.

Rendez-vous le 1er mars pour la suite des événements !

4-as

Marion, 13 ans pour toujours

51xyk6vknl-_sx327_bo1204203200_

L’histoire

Marion s’est suicidée. A 13 ans. Passé le choc, les parents veulent comprendre pourquoi ce geste. A travers leur enquête, ils vont découvrir que leur fille était harcelée.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Mon avis

Il y a peu, une fiction tirée de ce livre a été diffusé sur France 3. Autant j’ai été bouleversée, irritée, très énervée en regardant ce téléfilm, autant j’ai moins ressenti ces émotions en lisant le témoignage de la mère de Marion.

Bien que l’intérêt du livre est indéniable (ce livre devrait être lu tant par les parents que par les ados), j’ai un petit goût amer.

Certes, Nora Fraisse a écrit ce livre un an après le suicide de sa fille. Mais, et c’est tout à fait légitime, on ressent toute sa colère et son manque de recul face aux faits. Pour exemple, son comportement face à Romain, le petit ami de Marion. Elle reconnaît trop rapidement qu’elle a été injuste envers lui.

Ce livre est l’exemple qu’écrire sous le coup de l’émotion, même si c’est salvateur, ne donne pas forcément le meilleur de lui même. J’ai eu l’impression tout au long de ma lecture d’un certain règlement de compte entre Nora Fraisse et l’Administration (scolaire plus particulièrement). Forcément, comme nous n’avons que le point de vue de la mère, ce sera purement subjectif et nous ne saurons pas réellement ce qui a été fait/tenté/caché par l’Education Nationale. Et je trouve cela dommage parce que ça enlève un peu de l’essence même de ce livre : alerter sur le harcèlement scolaire. Un écrit plus sobre aurait été, à mon sens, encore plus percutant. MAIS, il FAUT lire et faire lire ce livre.

Gageons que ce livre a été écrit encore sous le coup de la colère et de la peine que ces dernières s’estomperont un peu avec le temps.

Gatsby le magnifique

1540-1-5

 

4eme de couverture

Nous sommes  au lendemain de la Grande Guerre, le mal du siècle envahit les âmes, c’est l’époque de la Prohibition et des fortunes rapides. En 1922, Jay Gatz, désormais Gatsby, se retrouve fabuleusement riche. Personnage mystérieux installé à Long Island dans une somptueuse propriété, mille légendes courent sur son compte. Elles n’empêchent pas les gens chics, et moins chics, de venir en troupes boire ses cocktails et danser sur ses pelouses.Gatsby le Magnifique joue la carte de l’éblouissement et des folles dépenses comme un appât pour ramener à lui Daisy, mariée à Tom Buchaman, un millionnaire qui, à la différence de Gatsby, n’a pas gagné sa fortune, mais en a hérité

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Mon avis

Heureusement que j’avais vu le film de l’excellent Baz Luhrmann. Parce que j’ai eu un peu de mal avec cette lecture. J’ai trouvé le style un peu lourd, trop indigeste. On se perd dans les descriptions, les interlocuteurs lors des dialogues ne sont pas clairement définis si bien qu’on ne sait plus qui parle. On est vite perdu. J’avais l’impression d’avoir une gueule de bois après une fête chez Gatsby, genre « qui me parle ? Il s’est passé quoi hier? »

Pourtant, l’histoire est prenante et la magie opère. On est vite pris par l’intrigue. Les personnages sont très attachants (sauf Tom, lui, je n’ai pas pu) mais je ne peux m’empêcher de penser que c’est parce que j’ai adoré le film.

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Bonus

Je valide, avec cette lecture, mon défi principal du défi des 4 as pour l’équipe des ♣

4-as

L’abbaye de Northanger

couv4776656

L’histoire

Une jeune provinciale de bonne famille est envoyée à Bath, prendre les eaux, pour faire son apprentissage du monde et des intermittences du coeur. L’héroïne se retrouve égarée au milieu de conjonctures qui la rabaissent aux yeux du lecteur. En toute occasion, elle se comporte en référence à son livre de chevet, ‘Les mystères d’Udolphe’ de Mrs Radcliffe.

Mon avis

Ne faites pas la même erreur que moi. Si vous avez déjà lu du Jane Austen, il se peut que vous n’accrochiez pas à cette lecture. Ca a été mon cas.

Pour bien resituer, il s’agit du 1er roman de Jane Austen. On y retrouve donc certains travers propres aux premiers écrits. Cependant, on retrouve la patte de l’auteure avec des thèmes chers à son coeur et qui feront son succès plus tard.

Mais ne vous attendez pas à être transportés comme pour Orgueils et Préjugés (qui reste pour moi, THE meilleur roman de la littérature anglaise).

Je m’appelle Leon

couv7567211

L’histoire : Leon a 9 ans. Et il vient d’avoir un petit frère, Jake. Comme sa mère ne peut pas trop s’en occuper, c’est Leon qui le fait. Il l’adore son petit frère. Mais, un jour, Tina la voisine se mêle de leurs affaires. Leon est envoyé chez Maureen et Jake chez de gentils nouveaux parents. Sauf que Leon a fait une promesse à sa mère. Et il fera tout pour la tenir.

Mon avis : ce que j’aime bien dans les partenariats, c’est lorsqu’ils nous permettent de découvrir des nouveautés. C’est encore le cas aujourd’hui : NetGalley et Livraddict m’ont permis de découvrir ce roman, pas encore sorti. Pour cela, je les en remercie grandement.

Alors, ce roman ne m’a pas beaucoup changé du boulot. Pour ceux qui fréquent les TPE (tribunaux pour enfants), ça aura un goût de déjà vu. Mais, on s’attache très vite aux personnages. Leon, déjà. Comment ne pas craquer face à ce petit bonhomme devenu trop vite un grand bonhomme. Maureen ensuite, ce petit bout de femme qui va prendre Leon et Jake sous son aile. Et comment ne pas succomber au charme un peu brut de Sylvia, la soeur de Maureen ?

J’ai particulièrement apprécié la candeur, la naïveté et la poésie de Leon. Il a fait une promesse et veut absolument la tenir. Il aime tellement son petit frère que rien ne lui paraît impossible, même si les services sociaux lui mettent des bâtons dans les roues.

En revanche, j’ai eu les larmes aux yeux à plusieurs reprises (même si on fréquente les TPE, il y a certaines situations dont on n’arrive pas à s’habituer). Et surtout POURQUOI ????? Pourquoi sépare-t-on deux frères dont la vie n’est déjà pas toute rose ? Si on veut démolir un enfant déjà bien cabossé, il n’y a rien de tel…

Cependant, j’ai trouvé quelques longueurs au roman. Surtout lorsque le jardinier que rencontre Leon a des ennuis avec son ami Carlos lors des émeutes qui secouent la ville. Je ne sais pas si c’est par souci de cohérence historique ce passage, mais j’ai trouvé qu’il n’apportait rien du tout à l’histoire. La fin d’ailleurs, m’a laissé un petit goût amer, même si elle est très ouverte…

 

La liste de mes envies.

couv48101113

L’histoire : Jocelyne a repris une mercerie. Elle aime les livres et elle aime les travaux d’aiguilles. Elle aime aussi Jocelyn, son mari. Oui, Jocelyne aime Jocelyn. Qu’elle était la probabilité pour qu’une Jocelyne épouse un Jocelyn ? Qu’elle était la probabilité pour que Jocelyne, qui ne joue jamais au loto, gagne la cagnotte de 18 millions d’euros ?

Mon avis : Je ne connaissais pas Grégoire DELACOURT avant de le rencontrer à l’occasion d’une dédicace chez mon libraire du coin (juste en face du boulot. Très pratique surtout quand les dédicaces ont lieu pendant midi)

J’ai bien discuté avec lui. Il est très abordable. Je lui ai confessé que je n’avais jamais rien lu de lui et que j’étais en service commandé pour des cadeaux. Il m’a conseillé de lire ce livre là de lui.

Et je n’ai pas été déçue. Ce fut pour moi une très belle découverte qui me donne envie de lire davantage cet auteur.

Ce roman est un condensé d’énormément d’émotions. Il traite d’une question qu’on s’est tous posé : que ferais-je si je gagnais au loto ? (Attention, une grosse somme hein. Pas 2 euros).

Aurions-nous peur ? (La psychologue de la Française des jeux est hyper alarmiste) ? Est-ce qu’on le crierait sur tous les toits ou au contraire, garderions-nous le secret ?

J’ai la faiblesse de croire que personne ne sait comment il réagirait (après tout, ça ne reste qu’un rêve). Cependant, je pense sans trop m’avancer qu’on ferait tous une liste des choses qu’on voudrait s’acheter avec tout cet argent.

Et c’est ce que fait Jocelyne. Sa liste évolue au fur et à mesure des événements suivants son gain.

Condensé d’émotions car on passe tantôt par la sympathie (j’ai adoré les soeurs jumelles), tantôt par la compassion mais surtout par la colère (je ne dévoilerai pas pourquoi sinon j’enlève tout intérêt au livre).

Au final, ça me conforte dans l’idée que l’argent ne fait pas forcément le bonheur et que ce dernier doit être recherché ailleurs.