Enceinte ! Mademoiselle Caroline

Un jour, j’ai reçu un colis de louloute Aude. J’étais bien bien enceinte et arrêtée depuis un moment… Je m’ennuyais très très ferme.

Dans ce colis, il y avait une BD (dédicacée en plus 😉 ) de Mademoiselle Caroline.

Curieuse, je me plonge dedans… J’ai adoré !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

C’est très drôle, touchant et vraiment vraiment réaliste ! Non, on n’est pas toute seule à vivre ça…

A offrir à toutes les femmes enceintes…

PS : Encore merci louloute Aude !

 

Publicités

Rwanda

Quand on lit des choses sur le Rwanda et sur le génocide, on nous présente cela comme une guerre ethnique, les Hutu détestant les Tutsi.

Avec ce livre, on découvre que les choses sont beaucoup plus complexes que cela… En réalité, tout est histoire d’amalgames (provoqués par les colonialistes), de vérités pas si réelles que cela et surtout « de communautés de la peur » qui tentent de vivre ensemble.

D’abord assez complexe, surtout au début, je dois dire que je me suis laissé envoûter par ce livre. Au final, je me retrouve avec une vision certes imparfaite (certains points m’ont échappé) mais plus juste de tenants et aboutissants de ce génocide… De quoi bien se la péter pendant des dîners mondains !!!!

 

Sissi ou la fatalité

Quand j’étais petite je n’étais pas grande, j’adorais regarder la    trilogie de Sissi. Les belles robes, les histoires de princesse, bref, tout cela me faisait rêver.

Plus grande, et alors qu’on me disait que c’était romancé, j’ai voulu me faire ma propre opinion. Petit tour à la    bibliothèque municipale ou je suis tombée sur cette biographie de Jean des Cars. Encore un peu plus grande (enfin, on va dire âgée), j’ai acheté ce livre, que j’ai prêté et qu’on ne m’a jamais    rendu (note pour plus tard : menacer d’huissiers pour récupérer des bouquins). La programmation télévisée de Noël aidant, je me suis souvenue de ce bouquin et l’ai retrouvé à un prix plus    qu’intéressant (0.90€) sur Priceminister…

L’histoire : archi connue. Sissi accompagne sa soeur Hélène    qui doit se fiancer, grâce aux desseins matrimoniaux de leur tante, à l’Empereur François-Joseph. Bon, pour faire court, la rencontre est moins romantique mais Sissi et François-Joseph tombent    littéralement amoureux l’un de l’autre. Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants mais pas spécialement une vie heureuse. Sissi, électron libre, va découvrir la rigueur de la Cour et de    l’étiquette. Le tout accompagné d’une belle-mère qui, bien que pas trop allergique à Sissi (elle voulait que son fils épouse une duchesse en Bavière, peu importe laquelle), va quand même lui    mener la  vie dure…

Mon opinion : Au sortir de la 2nde Guerre Mondiale, les    gens avaient besoin de rêver. Ernst Marischka a réussi son pari. Avec ce bouquin, j’ai découvert une impératrice révolutionnaire, rebelle, mélancolique, dépressive, anorexique, trop tôt meurtrie    par la mort et surtout, une personne éprise de liberté et qui a perdu trop tôt son innocence de jeune fille. Bref, un personnage à mille lieues de la romantique trilogie.