Le livre des Baltimore

51p4sqzbl-_sx343_bo1204203200_

L’histoire :♣

Jusqu’au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair. Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l’auteur de La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey. Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d’une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne. Huit ans après le Drame, c’est l’histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu’en février 2012, il quitte l’hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s’atteler à son prochain roman. Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu’il éprouva jadis pour cette famille de l’Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s’effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu’au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu’est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Mon avis :

J’avais dévoré La Vérité sur l’affaire Harry Quebert qui racontait l’histoire de Marcus, jeune écrivain à succès en mal d’inspiration pour son prochain livre.

Ici, on le retrouve replongeant dans ses souvenirs d’enfance et l’histoire de sa famille pour nous raconter le Drame.

J’ai été un peu moins enchantée que par la Vérité sur l’affaire Harry Quebert. J’ai trouvé que l’auteur ménageait un peu trop le suspens… Et la conséquence en sont des redondances et une certaine stagnation de l’intrigue. On se demande à chaque fois quand sera révélé le Drame. On croit qu’on y est mais un autre drame se produit (bon, je vous rassure, on sait ce qu’est ce Drame)

Et c’est réellement dommage parce que la plume de l’auteur séduit. Il manie à la perfection les arcanes des secrets de famille, ceux qu’on sait mais qu’on ne dit pas, ceux qu’on ne découvre que sur le tard, ceux dont certains sont au courant mais pas d’autres. Il arrive à nous faire nous attacher à tous les personnages (hormis Luke bien entendu). Mais, pour moi, il y a un peu trop de clichés, un peu trop de facilités par moments pour en faire un roman à la hauteur de la Vérité sur l’affaire Harry Quebert.

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Bonus :

Avec cette lecture, je valide mon option 2 du challenge le défi des 4 as, pour l’équipe trèfles !

On est en avance sur les points suite à la 1ère session. On doit continuer comme cela ! J’en fais une affaire personnelle !

4-as

Publicités