Les heures lointaines

couv4622990

4ème de couverture

Lorsqu’elle reçoit un courrier en provenance du Kent qui aurait dû lui arriver cinquante ans auparavant, Meredith Burchill révèle à sa fille Edie un épisode de sa vie qu’elle avait gardé secret jusqu’alors. En septembre 1939, comme beaucoup d’autres enfants, Meredith avait été évacuée de Londres et mise à l’abri à la campagne. Recueillie par des aristocrates du Kent dans le château de Milderhurst, elle était devenue l’amie de l’excentrique et talentueuse Juniper, la cadette de la famille.
Pourquoi Meredith a-t-elle dissimulé son passé à sa propre fille ? Et pourquoi n’est-elle pas restée en contact avec Juniper, devenue folle après avoir été abandonnée par son fiancé ? Afin de reconstituer le puzzle de son histoire familiale, Edie se rend au château de Milderhurst dont les vieilles pierres cachent plus d’un secret.

Mon avis

Je suis plus que partagée par cette lecture. Le thème du secret de famille était très prometteur. Mais Dieu que c’était long. Il y a avait, à mon goût, beaucoup trop de redites et de descriptions qui, à mon sens, n’amenaient rien à l’intrigue. Réduire le roman de moitié aurait permis de plus s’attacher et analyser les personnages qui sont, au demeurant, très intéressants.

Je pense que contrairement à beaucoup, je ne me suis pas sentie à l’aise dans ce château. C’était trop malsain pour moi. Si bien que j’étais bien contente quand Edie en partait…

Mais tout n’a pas été négatif et je dois reconnaître que l’écriture de Kate Morton reste très captivante.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s