Gabriële

couv12524836

L’histoire

Gabriële est jeune, belle et indépendante. Elle ne vit que par la musique. Alors qu’elle est en vacances chez ses parents, son frère, Jean, arrive avec un ami, Francis Picabia. Si, dans un premier temps, Gabriële est indifférente, elle va vite tomber amoureuse de Francis et faire des choix qui changeront sa vie à jamais.

Mon avis

Ce livre faisait partie de ma top liste rentrée littéraire. Aussi, quand les #MLR17 ont repris, et que j’ai vu qu’il faisait partie de la sélection, je n’ai pas hésité à postuler. Et j’ai eu le plaisir d’être sélectionnée. Un énorme merci de me faire confiance.

De prime abord, on se dit que ce roman ne sera pas accessible tant le monde dans lequel évoluent les différents personnages semble lointain. Et pourtant, j’ai été happée par cette histoire, très addictive. Les auteures réussissent à nous faire entrer dans leur famille, elles ne cachent rien et nous intègrent dans leurs errements. C’est intimiste certes sans pour autant tomber dans le voyeurisme. Leurs plumes sont tellement fluides. Ce roman à 4 mains évite toute cacophonie.

Si Anne et Claire ne connaissent rien de leurs aïeux, je dois dire que moi non plus. En vrai, je suis plutôt assez classique en matière d’art et suis beaucoup plus réceptive au « classique » qu’au contemporain. Le dadaïsme me rappelait mes cours de terminale L (bon, je vous rassure, des noms cités m’étaient connus comme Appollinaire, Picasso. Quand même). Grace à cette lecture, je me suis penchée sur les oeuvres de  Picabia et de Duchamp. Et je dois dire que j’ai eu une autre vision de ces oeuvres. Elles m’ont parues plus compréhensives, plus accessibles. Comme quoi, parfois il ne suffit de pas grand chose pour apprécier quelque chose. Je n’avais pas la clé pour comprendre ce mouvement pictural.

En cela, je remercie énormément les auteures et surtout Gabriële de m’avoir expliqué et d’avoir piqué ma curiosité.

Gabriële… Anti héroïne par excellence vouée à une existence insignifiante.  Et pourtant. S’est elle rendue compte de son vivant de son impact sur l’Art ? De ce qu’elle a apporté ? J’ai la faiblesse de croire que oui.

J’ai vraiment passé un excellent moment qui m’a donné envie de me ruer dans des expositions de peinture.

LogoMRL_Price

Bonus 

Je vous évite quelques recherches sur internet en vous postant quelques oeuvres de Picabia. Ne me remerciez pas 😉 Plaisir d’offrir.

Publicités

2 commentaires sur « Gabriële »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s