Je m’appelle Leon

couv7567211

L’histoire : Leon a 9 ans. Et il vient d’avoir un petit frère, Jake. Comme sa mère ne peut pas trop s’en occuper, c’est Leon qui le fait. Il l’adore son petit frère. Mais, un jour, Tina la voisine se mêle de leurs affaires. Leon est envoyé chez Maureen et Jake chez de gentils nouveaux parents. Sauf que Leon a fait une promesse à sa mère. Et il fera tout pour la tenir.

Mon avis : ce que j’aime bien dans les partenariats, c’est lorsqu’ils nous permettent de découvrir des nouveautés. C’est encore le cas aujourd’hui : NetGalley et Livraddict m’ont permis de découvrir ce roman, pas encore sorti. Pour cela, je les en remercie grandement.

Alors, ce roman ne m’a pas beaucoup changé du boulot. Pour ceux qui fréquent les TPE (tribunaux pour enfants), ça aura un goût de déjà vu. Mais, on s’attache très vite aux personnages. Leon, déjà. Comment ne pas craquer face à ce petit bonhomme devenu trop vite un grand bonhomme. Maureen ensuite, ce petit bout de femme qui va prendre Leon et Jake sous son aile. Et comment ne pas succomber au charme un peu brut de Sylvia, la soeur de Maureen ?

J’ai particulièrement apprécié la candeur, la naïveté et la poésie de Leon. Il a fait une promesse et veut absolument la tenir. Il aime tellement son petit frère que rien ne lui paraît impossible, même si les services sociaux lui mettent des bâtons dans les roues.

En revanche, j’ai eu les larmes aux yeux à plusieurs reprises (même si on fréquente les TPE, il y a certaines situations dont on n’arrive pas à s’habituer). Et surtout POURQUOI ????? Pourquoi sépare-t-on deux frères dont la vie n’est déjà pas toute rose ? Si on veut démolir un enfant déjà bien cabossé, il n’y a rien de tel…

Cependant, j’ai trouvé quelques longueurs au roman. Surtout lorsque le jardinier que rencontre Leon a des ennuis avec son ami Carlos lors des émeutes qui secouent la ville. Je ne sais pas si c’est par souci de cohérence historique ce passage, mais j’ai trouvé qu’il n’apportait rien du tout à l’histoire. La fin d’ailleurs, m’a laissé un petit goût amer, même si elle est très ouverte…

 

Advertisements

4 thoughts on “Je m’appelle Leon

  1. Un peu mitigée par ton avis, le résumé me fait de l’oeil mais j’ai peur de le trouver long et d’être déçue par la fin. Je pense me laisser tenter mais plutôt par son format poche quand il paraîtra !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s