3 jours et une vie

1540-1 (4)

L’histoire : nous sommes quelques jours avant Noël 1999. Un chien est tué, un enfant disparaît mais ce qui va réellement marquer les esprits et changer la vie des habitants de BEAUVAL, c’est une gigantesque tempête qui va s’abattre sur eux.

Mon avis : Pierre LEMAITRE est un auteur que je voulais découvrir par curiosité. Quand on m’a proposé de me prêter 3 jours et une vie, j’ai dit oui de suite.

A la différence des thrillers classiques (bien que j’en lise peu), on connaît dès le début l’auteur du crime du petit Rémi ainsi que les circonstances.

Du coup, on se dit que le livre va s’attacher sur les conséquences de ce crime sur l’auteur (SPOIL : il s’agit d’Antoine) et sur la culpabilité, les craintes qui vont en découler. A ce titre, je classerai donc ce livre parmi des romans psychologiques plus que dans la catégorie thriller.

Bien que j’ai beaucoup aimé la plume de Pierre LEMAITRE, ce roman m’a laissé un petit goût d’inachevé.

J’ai beaucoup lu à travers d’autres chroniques que les bonds dans le temps (1999 puis 2011 puis 2015) avaient gêné plus d’un lecteur. Personnellement, ça ne m’a pas plus gêné que ça. Le petit goût d’inachevé provient que j’aurais bien voulu avoir les conséquences de ce crime à plus long terme. Alors oui, il y aurait eu la question de la prescription de cet acte. Mais, je pense qu’il aurait été intéressant de se trouver face à un Antoine au crépuscule de sa vie. Comment aura-t-il vécu TOUTE sa vie avec cette épée de Damoclès au dessus de la tête ?

Il y a aussi un petit truc qui m’a fait que je n’ai pas trouvé ce roman très cohérent : les analyses ADN. Alors, je vais encore faire un petit point « juriste qui lit » mais en réalité, des prélèvements ADN sur toute une ville ou tout un village ont déjà eu lieu. L’argument avancé par le Procureur de la République (sauf celui du coût qui est plus que recevable), ne tient pas. Il aurait été intéressant de creuser ces prélèvements. Auraient-ils concernés uniquement les adultes au moment des faits ? Aurait-on penser aux adolescents ? Vous voyez un peu l’intensité du truc? Là on aurait été au fond de la peur et de la paranoïa. Antoine aurait été dans le même état d’esprit qu’en 1999 (voire même pire) et n’aurait plus eu ce détachement par rapport aux faits.

Malgré ces points là, j’en avais de lire plus de romans de cet auteur. L’auteur nous captive dès les premières pages. Il nous prend par la main pour nous amener là où il veut qu’on aille. Aucune possibilité de se perdre. Ca peut ne pas plaire. Personnellement, j’ai apprécié pour cette lecture la démarche de Pierre LEMAITRE.

3 jours et une vie m’a donné envie de le découvrir encore plus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s