En proie au labyrinthe

4eme de couverture :

Février 2016.

Dans une France gréviste en pleine crise sociale et politique, un collectif entend participer de manière décisive, à la manifestation parisienne monstre qui s’annonce contre les dernières décisions économiques gouvernementales.
Face à ce tumulte inédit, une brigade de la DGSI, en proie aux luttes politiques intestines, s’emploie à contenir le déferlement de colère s’exprimant, plus ou moins violemment, sur les pavés de la capitale.
C’est sans compter les intérêts du Cartel Européen, dont le président entend jouer sa propre carte politique dans ce chaos hexagonal. L’heure n’est-elle pas venue de mettre définitivement en coupe réglée cette république réfractaire aux directives ?

Mon avis : quand Marek Corbel m’a proposé la lecture de son nouveau roman, j’ai de suite sauté sur l’occasion. Même si mon temps de lecture s’est un peu amoindri (le travail, la famille et tout et tout), j’ai pris le temps de le lire.

L’auteur m’avait présenté ce livre comme un « thriller d’anticipation ». Je n’ai pas encore trouvé le côté thriller mais l’anticipation est bien présente. Et c’est même plus que de l’anticipation. J’ai trouvé ce livre très actuel (je n’ai pu m’empêcher de faire le rapprochement avec la situation que vivent les grecs actuellement).

Les allers/retours dans le passé, le présent et le futur peuvent décontenancer. Il faut en effet être assez attentif pour bien suivre le fil de l’histoire. D’autant que non content de faire des flashbacks, l’auteur mixe les « histoires » de trois groupes : les membres du Cartel, la brigade de la DGSI et le collectif. J’avoue que par moments, j’ai eu du mal à suivre et que les discussions du Cartel m’ont un peu laissée pantoise. J’ai eu du mal à comprendre les tenants et les aboutissants des tractations. Bon, j’ai compris l’essentiel, à savoir que le Président GOVIN (toute ressemblance avec une personne de mon entourage serait purement fortuite) fait aussi bien que notre Président actuel…

J’ai trouvé malgré tout que l’intrigue avait du mal à démarrer. Je trouvais que c’était un peu poussif. Il m’a fallu attendre la fin pour trouver un début d’emballement et puis, plus rien ! L’intrigue se termine nous laissant sur notre faim… Jusqu’au mot de l’auteur nous indiquant qu’il s’agit du premier tome d’une série ! Oufffffffff !

Du coup, j’ai hâte de voir comment tout cela va se terminer !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s