50 nuances plus sombres et 50 nuances plus claires

cinquante-nuances-plus-claires-3534793-250-400 9782709642538

L’histoire : dans le tome 2, Ana et Christian se retrouvent et se découvrent de plus en plus, à tout point de vue. Dans le tome 3, on les retrouve mariés mais confrontés à de sérieux problèmes.

Mon avis : vous m’excuserez pour cette chronique commune. Mais mon avis est le même pour les 2 derniers tomes. Pourquoi ne pas réunir les chroniques pour le coup?

Autant j’ai été très indulgente pour le 1er tome que là, je risque (et je l’assume pleinement) d’être beaucoup plus critique.

J’ai été très déçue par ces livres. Entendons nous bien. Je ne m’attendais pas non plus à de la grande voire très grande littérature. Cependant, tout comme le 1er tome, il ne se passe rien de chez rien. Pour résumer : ils parlent, se disputent et « baisent » (excusez moi du terme mais il est assez redondant dans les livres). Ajoutez à cela une grosse dose de meringue fraise tagada à grands renforts de « je t’aime Ana », « Moi aussi Christian », « Tu es à moi Ana » et gnagnagna et gnagnagna. Le style est toujours aussi pauvre et mal écrit. Remarquez, l’avantage, c’est que ça va vite à lire (et heureusement).

Du coup, je me demande outre l’engouement pour cette trilogie, quel est son intérêt véritable mise à part le fait de se faire du fric. Et là, je dois dire que je suis jalouse. On a un auteur qui se fait du fric avec une histoire pauvre, un style qui l’est tout autant… Vais peut être me mettre à l’écriture moi aussi.

Pourtant, il y a un peu de bon dans cette trilogie. Les intrigues autour de Leila et de Jack donnent une bouffée d’oxygène. Sauf que ces dernières ne sont pas exploitées à fond et sont tuées dans l’oeuf. Ce qui me fait penser à une chose : qu’a voulu réellement faire EL JAMES ? Un thriller érotique (dans ce cas, très raté)? Ou un roman purement érotique (et pour le coup, pas trop assumé)?

Qui dit roman érotique dit la question existentielle : est-ce que ça émoustille ? J’ai envie de dire que non. Il y a tellement de scènes de sexe que ça en devient lassant. Pour tout vous dire, je passais délibérément ces passages. Là également, c’est hyper mal maîtrisé. Il aurait mieux valu en avoir moins mais que ces scènes soient mieux écrites. La quantité ne fait pas la qualité. Ca peut émoustiller les éternelles romantiques, les frustrées sexuellement, les vierges et les célibataires et encore…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s