Liseuse ou pas ?

Depuis plusieurs mois, la question me trotte dans la tête. Vais-je céder ou non aux sirènes des liseuses (ou e-book ou reader) ?

Nathalie, du forum livraddict et que je suis sur twitter, a fait un bon article sur l’utilisation de sa liseuse. Et je dois dire qu’elle commence à me convaincre.

Du coup, j’ai décidé de faire un pour/contre des liseuses.

Dans la colonne des « pour »

La capacité de stockage : et oui, chéri me dit que la lecture, c’est une saine passion un brin envahissante. Avec la liseuse, on peut stocker plein de livres (celle que je convoite, chez Ama***) permet de stocker pas moins de 1.100 livres

La taille : assez fin et assez petit, il permettrait de ne plus me trimballer de gros pavés qui m’obligent à prendre un second sac.

Je pourrais lire même la lumière éteinte : c’est à dire, dans mon lit avec chéri qui regarde la télé à côté de moi. Si j’avais eu une liseuse pendant les tétées nocturnes, ça n’aurait pas être mal non plus…

Les livres gratuits (près de 3.995) : tombés dans le domaine public et donc libres de droit d’auteur, la dame à cheval permet de les télécharger gratuitement. Que Molière, Racine, Shakespeare etc me pardonnent mais je pourrais accroître ma culture générale. Même si je les trouve à 30 centimes chez Emmaüs, un livre gratuit, ça fait toujours plaisir et si ça permet de démocratiser la lecture, je dis pourquoi pas !

C’est la technologie : et il faut bien vivre avec son temps…

Point » prise de conscience écologique » : je sauverai des arbres… Bien qu’un effort soit fait pour préserver les forêts…

Un livre là maintenant, tout de suite : quoi de plus rageant quand on veut lire quelque chose d’un peu original (en dehors des sorties littéraires, gros succès et les méga classiques) de ne pas le trouver dans les 3 librairies que compte ma ville. Et je ne parle pas de la bibliothèque municipale qui, bien que très fournie, dispose d’un catalogue assez peu fourni en termes de « nouveautés ». Alors, il y a l’option, je commande sur le net mais vu les frais de port, on s’abstient. Il y a l’option, je le commande à la librairie après la fameuse question : « on ne l’a pas en rayon, vous êtes sûre? ». Et là, il faut attendre une dizaine de jours, au bas mot. Avec la liseuse, tu veux lire, tu l’as de suite (enfin, c’est ce qu’ils disent dans la pub mais bon, c’est de la pub. Ils ne vont pas dire le contraire)

Dans la colonne des « contre »

Ne vais-je pas contribuer à tuer l’industrie du livre ? C’est ce point précis qui me fait encore hésiter. Même si j’achète ma musique en ligne, il m’arrive encore d’acheter le produit « CD » parce que la pochette me plaît ou parce que c’est un collector. Tel que je me connais, je vais faire de même avec les livres. Posséder une liseuse ne me freinera nullement dans l’achat du livre papier. Néanmoins, même si je pense que liseuse et livre sont complémentaires (et là, je rejoins Nathalie), ne vais pas contribuer à » tuer » l’industrie autour du livre et notamment les libraires pour qui les choses sont déjà assez compliquées ?

Point « prise de conscience écologique » bis : quid du recyclage de ce produit technologique ? Si c’est pour pourrir encore plus les pays émergents, non merci…

Le prix : de 79 à 199 euros en plus des livres, n’est-ce pas cher payé pour un gadget ? Et si je l’utilise moins que prévu ? Je pense, dans un premier temps, en acquérir un d’occasion… Pour tester…

En ai-je vraiment l’utilité ? Là est la question… En l’achetant, est-ce que je me transforme en adepte du produit de consommation, en « il me faut ça maintenant tout de suite et si je n’aime pas, je le jette »?

La prise en main  : vais-je pouvoir me passer de ne pas corner le livre, le tenir que d’une main ? Ne vais je pas avoir mal aux yeux ?

Une fois lus et stockés, que faire des livres ? Le but, comme je lis beaucoup, est de me constituer une bibliothèque non seulement pour moi mais aussi pour mes enfants. D’où des économies quand ils devront étudier tel ou tel livre à l’école. Il y a des grandes chances pour que je l’ai déjà … Ok, vous me direz qu’à plus ou moins long terme, il n’y aura plus de livres dans les écoles qui seront toutes dotées de tablettes ou autres. Mais quand même… Que léguer à nos enfants ?

Quid du devenir de ce livre numérique ? Dans quelques années, quand ces liseuses seront dépassées et que d’autres seront mises sur le marché, comment va-t-on faire pour récuperer les livres déjà stockés ? Parce qu’il ne faut pas se leurrer, les liseuses vont s’améliorer, histoire de nous faire consommer encore plus. On a beau dire, mais depuis que le livre papier existe, on a jamais eu ce problème…

Comme vous pouvez le constater, pratiquement autant de « pour » que de » contre ». Ca n’arrange pas trop mes affaires…

Du coup, je lance le débat !

Advertisements

4 thoughts on “Liseuse ou pas ?

  1. Je te suis sur pas mal de points ! Encore que moi, étant étudiante, je pourrai faire des économies dans la mesure où les ebook coûtent moins chers. Mais je suis une collectionneuse. Et j’ai toujours rêvé d’avoir la même bibliothèque que dans le film La Belle et la bête. Donc je suis pour la liseuse, mais je n’en oublie pas le plaisir de lire de véritables livres, de les collectionner, de les admirer sur les étagères, et de les prêter, surtout ^^

  2. Vaste question! Perso, j’aime trop l’objet livre pour me lancer dans l’achat d’une liseuse. En plus, comme toi, je trouve ça encore trop cher, sans parler que certains livres numériques sont plus chers que leur version papier! Pour les quelques livres numériques que j’ai, je les lis sur mon portable avec le logiciel gratuit Calibre. Sinon, j’avais pensé lire les pdf sur Smartphone: sympa quand on fait des trajets en train de temps en temps mais ça ne doit pas être très bon pour les yeux à long terme…

  3. Pour le coût, quand tu as une liseuse tu as accès gratos à tous les classiques ; tu en notes près de 4000… il y en a beaucoup plus ! Il suffit de connaître un peu les sites sources. Ca a été une sacrée économie pour moi. Et ça m’a permis de dépenser plus pour les livres qui n’existent pas encore en version électronique ou pour les prendre dans de belles éditions 😉

    Pour la prise en main, je te rassure, j’ai une Bookeen Odyssey, c’est venu tout de suite. Aujourd’hui je prendrais le modèle Odyssey Frontlight, pour le soir.

    Je ne regrette pas mon achat, en un an j’ai tout simplement doublé le nombre de livres lus sur une année, et j’étais déjà dans la catégorie « grand lecteur » (plus de 25 livres par an). J’en ai même offert une à ma mère pour qu’elle utilise la fonction « taille de caractère » avec sa vue qui baisse.

    Le tout c’est de bien choisir son produit. Kindle (Amazon), non merci je veux posséder mes livres, pas acheter un droit d’accès qu’on me retire à tout moment ; Kobo (FNAC) pourquoi pas mais il faut se faire au tout-tactile, moi je ne suis pas fan ; Sony bien mais la PRST2 n’est pas au niveau de ses concurrentes ; pour moi Bookeen Odyssey reste le meilleur choix du grand lecteur ; entre 129 et 159€ (avec la housse) ce n’est pas donné mais ça s’amortit au bout d’une vingtaine de bouquins.

    Pour le devenir, je suis confiant dans le format ePub ; la commission européenne a déjà exprimé sa volonté de voir un format fédérateur émerger pour garantir une pérennité aux achats des lecteurs et il y a fort à parier que le choix ne se portera pas sur un format propriétaire type .azw ou un format pauvre comme le .pdf mais bien un format dédié et évolutif comme le ePub.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s