Ces livres que je n’ai pas terminés…

Ils sont certes peu nombreux… A croire que je ne suis pas trop difficile en matière de lectures. Cependant, j’en ai abandonné quelque uns.

Le premier, et j’ai même honte de le dire, ce fut Eugénie Grandet de Balzac. Je devais le lire alors que j’étais en 4eme. Il m’a tellement ennuyé (surtout avec ces descriptions à rallonge) que je n’ai lu que les passages qu’on étudiait en classe. J’espère que ma prof de l’époque ne m’en voudra pas trop…)

Ne voulant pas rester sur un échec, et étant un peu trop têtue, j’ai tenté de nouveau de lire Balzac avec les Chouans. Second échec… Balzac n’est décidément pas mon ami…

Un peu plus tard, j’ai voulu lire l’Espoir de Malraux. J’étais en 2nde et la prof de l’époque nous avait conseillé de  le lire… Mouais… Lecture vite avortée… Pour la petite histoire, l’année d’après, Malraux était au programme de l’oral du bac de français avec La condition humaine et comme par hasard je suis tombée dessus. Même si je ne serais pas copine avec cet auteur, je dois dire que mon 14 m’a un peu réconcillié avec lui…

Passons du côté des auteurs latins qui ne sont pas tous si ennyeux que ça… Sauf que L’art d’Aimer d’Ovide m’a laissée comme les statues romaines… De marbre…

Je ne vais pas me faire des amis et il paraît que j’ai commencé par le plus nul mais 7 jours pour une éternité de Marc Lévy m’a profondément déplu à tel point que je n’ai pas voulu retenter l’expérience… Pourtant, il paraît que c’est un bon auteur…

Les disparus de Mendelsohn partait avec un avantage certain : il traitait de la question juive pendant la 2nde Guerre Mondiale. Pourtant, les innombrables digressions rendent la lecture particulièrement indigestes.

Concernant les Bienveillantes de Jonathan Littell, pourtant jouissant d’une bonne critique et ayant obtenu, entre autre, le Prix Goncourt, c’est la longueur du roman couplée à une écriture compacte, dense et violente qui m’ont poussé à abréger la lecture.

Le dernier livre qui m’a déplu au point de ne pas le terminer, c’est Cher Amour de Bernard Giraudeau. Très déçue… C’est gniangnian, insipide…

Je ne dis pas qu’avec le temps, je ferais une nouvelle tentative de ces livres… Après tout, avec l’âge, on ne sait jamais….

Publicités

2 commentaires sur « Ces livres que je n’ai pas terminés… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s